mardi 19 novembre 2013

Revue de presse, résultats intermédiaires : noyades en piscines publiques au cours de l'année 2013

Les difficultés de quantification de l'accidentologie sportive est un problème bien connu. Du reste, la noyade en piscine publique, qu'elle soit mortelle ou non-mortelle, n'échappe pas à ce constat. Les données disponibles ne permettent qu'une estimation grossière du phénomène accidentel.

Depuis le mois de Janvier 2013, j'ai recensé 16 cas de noyades (mortelles et non mortelles) en piscine publique, en utilisant différents vecteurs tels que les alertes google, les flux RSS (merci @bhelleu), mon fil twitter, et autres moteurs de recherche et canaux d'information. Ces 16 accidents ont nécessité, dans le meilleur des cas, un transport sanitaire ainsi qu'une hospitalisation. 


Je termine actuellement l'exploration d'autres sources (autres que les médias) dans le but de créer une métabase de données sur la noyade en piscine publique. Les résultats de ces explorations devraient a priori faire l'objet d'une nouvelle publication.