jeudi 12 mars 2015

Noyade en piscine publique à Agen : 3 MNS devant la justice pour homicide involontaire

Attention, les informations sont uniquement tirées de l'article de presse consultable à l'adresse suivante : http://www.sudouest.fr/2015/03/11/trois-maitres-nageurs-en-eaux-troubles-1855218-3603.php

Des surveillants sont attendus devant le tribunal correctionnel en avril, après la noyade d’un usager en juillet 2009. La jeune victime avait pour habitude de fréquenter la piscine trois fois par semaine.

Trois surveillants de baignade, sur les cinq en poste ce 9 juillet 2011, peu avant 20 heures, sur les plages du centre aquatique d'Agen, où un usager de 19 ans a été victime d'une noyade provoquant son décès. Ces trois hommes sont convoqués le 8 avril prochain devant le tribunal correctionnel d'Agen, pour y répondre " d'homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence".

Le tribunal, devra dire si les surveillants ont manqué au respect des directives du plan d'organisation de la surveillance et des secours (POSS) en vigueur (ce qu'indique, a priori, l'information judiciaire du juge chargé du dossier).

Défauts de positionnement ?

Si l'enquête a conclu que, selon toute vraisemblance, la noyade serait consécutive à la pratique de l'apnée, interdite au sein de l'établissement, elle a aussi établi que plusieurs fautes pouvaient être relevées à l'encontre des trois surveillants.

D'après les divers témoignages et déclarations, un premier MNS aurait ainsi quitté son poste sans prévenir, après avoir joué avec son sifflet et ses lunettes, pour aller chercher un verre d'eau dans le bureau. Il serait ensuite allé s'asseoir à côté d'une collègue. Un second en a fait autant. Délaissant la surveillance à l'endroit où la victime a été retrouvée pour mettre des piles neuves dans son talkie-walkie.

Deux usagers donnent l'alerte

Ce sont deux usagers qui, vers 19 h 45, ce soir-là, avaient alerté les agents de surveillance de la présence d'un corps au fond du grand bassin, à un peu plus de sept mètres du bord. Repêché inanimé en position recroquevillée au fond de l'eau, le jeune homme sera conduit au centre hospitalier d'Agen où il succombera le 21 juillet, après plusieurs jours passés en réanimation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire