lundi 3 octobre 2016

[DEFINITION] Tentative de définition de la surveillance en piscine publique par Pascal Lebihain


Adapté au système de la piscine publique « L’organisation de la fonction surveillance consiste à manager de façon optimisée l’ensemble des dimensions Architecturale, Matérielle, Pédagogique, Humaine, Organisationnelle, Réglementaire, Environnementale et Socio-économique (modèle AMPHORES, Lebihain & Vignac, 2016) d’une mission de prévention sécuritaire qui, par une action d’observation scrupuleuse, vise à assurer la sécurité des personnes - et des biens - en limitant la survenue d’accidents. Pour les acteurs professionnels, la mission de surveillance d’une piscine publique consiste à mobiliser de façon permanente une attention soutenue sur les dangers que coure ou pourrait courir l’ensemble des usagers en situation de baignade, particulièrement les plus vulnérables, situés en dehors ou dans l’eau, afin de prévenir ou de détecter tout accident qui serait raisonnablement prévisible par l’organisation qui les accueille » (Lebihain, 2016).

4 commentaires:

  1. Bonsoir,
    La première phrase (a partir d'organisation jusqu'a socio-économique) est difficile à comprendre pour un publique professionnel et non-professionnel.
    Greg MNS

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Grégory,

    Il s'agit de l'ensemble des dimensions qu'il est nécessaire de prendre en compte, d'après nos travaux, pour organiser de façon optimisée la surveillance en piscine publique. Ces dimensions sont développée dans le modèle AMPHORES.

    RépondreSupprimer
  3. Le formateur et expert Guy Austruy (http://gaformation.fr) à réagi à notre appel à contribution sur le « chantier ouvert » de définition de la noyade en piscine publique. Sa connaissance du secteur et son goût pour la sémantique a permis de repréciser et de mixer les deux définitions proposées par Pascal Lebihain et Élie Vignac. Voici sa proposition :

    En dépit des dangers notoires relatifs au milieu aquatique, les piscines publiques, envisagées chacune comme un système, sont maintenues dans un état non accidentel (dit d’équilibre) essentiellement par les actions de rattrapage exercées par les surveillants. Dans ce système, le développement de la fonction de veille consiste à manager au mieux la combinaison des différentes dimensions* de la prévention sécuritaire. Par une observation scrupuleuse, cette mission vise à assurer la sûreté des personnes et des biens en limitant la survenue d’accidents.
    La surveillance est l’adaptation du système pour se maintenir en équilibre. Surveiller c’est percevoir toute situation à risque et, a minima, repérer, dans des délais compatibles avec sa survie sans séquelle, une personne en détresse ou accidentée. Maximiser la fonction de veille revient à reconnaître et à neutraliser les causes multidimensionnelles susceptibles de placer les opérateurs dans l’incapacité d’anticiper et agir ou d’identifier et intervenir à temps près d’une victime.
    Pour les professionnels, l’obligation de surveillance d’une piscine publique constitue la mobilisation permanente d’une attention soutenue sur les risques que peut courir chaque usager pendant la baignade, particulièrement les plus vulnérables, hors ou dans l’eau, afin de prévenir ou de détecter tout accident raisonnablement prévisible.

    * Architecturale, Matérielle, Pédagogique, Humaine, Organisationnelle, Réglementaire, Environnementale et Socio-économique (modèle AMPHORES, Lebihain & Vignac, 2016)

    RépondreSupprimer
  4. Christophe Tessier18 octobre 2016 à 13:15

    Une définition simple : "mettre en place les moyens adéquats pour éviter tout accident"

    RépondreSupprimer